Sur la place
Numéro 6 - septembre 2022

EDITO

La transparence, une exigence démocratique

Élections après élections, la grande gagnante est désormais l’abstention. Ce phénomène alerte sur la défiance envers les institutions et les élus. Pour rapprocher les citoyennes et les citoyens de la vie politique, une voie simple : faire de la transparence une exigence.

Entendons-nous bien, la transparence dont il est question ici ne concerne pas la vie privée. En revanche, ce qui relève de la décision politique (notamment l’utilisation de l’argent du contribuable) doit être mis sans ombre sur la place publique. Car, en l’absence d’explication claire et sincère des choix politiques, le soupçon de l’arbitraire s’infiltre : la démocratie s’affaiblit quand se développe le sentiment de règles à la tête du client. À titre d’exemple à l’échelle locale, l’attribution des subventions aux associations (voir p. 3) montre bien la mécanique pernicieuse qui se met en place sans critères connus de tous.

La transparence n’est pas (encore) une habitude en France. Pourtant, nous avons toutes et tous à gagner à la promouvoir : elle fortifie notre démocratie et sa capacité à défendre l’intérêt général plutôt que les intérêts particuliers. • Ch.D.

Cherche projet touristique…

Suppression d’Oxy’Jeunes : nos ados livrés à eux-mêmes ?

Les associations de Forcalquier : plus de transparence pour plus de confiance

Numéro 5 - juin 2022

EDITO

Démocratie : mettre son bulletin dans l'urne ne suffit pas

Aller voter ? Oui, certes, ne méprisons pas cet appel à participer à la vie électorale du pays. Cependant, la démocratie est bien davantage que la solitude de l’isoloir et la délégation du pouvoir : elle est affaire collective.

Car chaque lieu, chaque moment permettant  a confrontation des points de vue ouvre sur la possibilité que les peurs, les colères, les passions, les rêves se transforment en projet collectif.Ce peut être à l’échelle d’une association, d’un syndicat, d’une équipe sportive, d’une lutte pour défendre une terre agricole ou une forêt… Parfois, par la vertu du dialogue, le moi devient nous, l’intérêt général dépasse l’intérêt particulier.

La démocratie, si elle a besoin de la raison, est une question de corps et d’émotion, de présence physique. Elle s’expérimente dès l’enfance. Elle prend forme par la pratique de débats sereins ou pas, mais nourris de reconnaissance, d’écoute et de considération mutuelles. Elle préfère le dialogue à l’invective, la confiance à la méfiance.

Aujourd’hui, le seul vote n’apaise plus rien, la contestation déborde. Alors, pratiquons la démocratie au quotidien, dans la « vraie vie ». Même « jardiner ensemble » (voir l’article ci-contre) est déjà un pas dans ce sens. Redonnons-nous cette capacité d’action. • Ch.D.

Vélo et transport en commun attendront

L’autonomie énergétique, une proposition de Forcalquier en commun votée par la majorité municipale

Ressources

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des tracts envoyés aux forcalquiérennes et forcalquiérens.

P.V. d'A.G. 07.07.20

Le 7 juillet dernier s’est tenue l’assemblée générale de Forcalquier en commun en présence de 77 adhérents. Vous en découvrirez ici le procès-verbal qui relate, outre les formalités d’usage, quelques orientations pour l’avenir de notre association.

Tract #1

Qui sommes-nous ?
Les bases de notre action

Tract #2

Qui sommes-nous ?
La liste

Tract #3

Le programme
L'agenda