Des propositions citoyennes pour un modèle « plus humain et plus résilient »

Les 150 citoyens de la Convention pour le climat ont présenté leur contribution au plan de sortie de crise. Tirés au sort et chargés par le président de la République de proposer des mesures à même de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’accélérer «la transition écologique», les membres de la Convention se sont exprimés en faveur d’une sortie de crise « qui prépare à un modèle économique et sociétal différent, plus humain et plus résilient ». Car, ont-ils expliqué, « la crise que nous traversons n’est apparemment pas sans lien avec le dérèglement climatique et la dégradation de l’environnement ». Ce plan de sortie de crise — qui n’a pas encore été voté officiellement par la Convention — est notamment soutenu par un appel de soignants et soignantes car « la plus grande menace sur notre santé est le réchauffement climatique ». Cliquez sur les liens suivants :
pour en savoir plus sur ces propositions 
pour avoir un aperçu du travail de cette convention
pour avoir un aperçu de citoyens participants
Charles Dannaud