Silence, on vote

Le conseil municipal du 22 septembre 2022 confirme son rôle de chambre d’enregistrement imposé par l’exécutif, parfois de manière fort autoritaire. Trois échanges pour en témoigner

Premier acte. Le contrat avec l’Agence de l’eau, où figure le financement Public du raccordement au réseau de deux propriétés disposant de forages privés.

L’opposition s’inquiète du précédent créé vis-à-vis des autres propriétaires dans la même situation. La question paraît déplacée à la majorité et l’élu référent répond : « C’est technique. On ne sait pas. »

Puis, face aux demandes répétées d’explication, le maire rappelle qu’il y a d’autres lieux pour les débats techniques et coupe le micro. Sur le ton de l’ironie, il fait mine de ne pas comprendre, alors que faire financer par la collectivité ces raccordements n’est pas un détail technique, mais un choix politique. Sans moyen de débattre, l’opposition a dû se résigner à voter contre cette délibération.

Deuxième acte. La modification du PLU. L’exécutif souhaite permettre aux agriculteurs de vendre leurs produits sur leur lieu d’exploitation. L’opposition s’inquiète de possibles dérives. Mais ici, le premier adjoint prend le temps d’expliquer le contexte dans lequel est proposée cette mesure et l’opposition vote pour la délibération.

Troisième acte. En fin de conseil, le projet d’une nouvelle maison de santé provoque encore des interrogations, qui sont traitées avec mépris (voir l’article ci-dessous).

Dans ces trois situations, les propos et le ton employé par le maire montrent que, pour lui, le conseil n’est pas un lieu de débat. Il s’irrite trop souvent face aux questions légitimes de l’opposition. Au contraire, prendre le temps nécessaire pour y répondre clarifie les choses pour tous : élus – majoritaires comme minoritaires – et citoyens (1). • M.-A.R.

1. Tout citoyen peut assister aux séances ou les suivre sur Facebook en direct ou en différé.

Autres articles

Une nouvelle maison de santé : la charrue avant les bœufs

La forêt sacrifiée sur l’autel de l’énergie ?

Ressources

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des tracts envoyés aux forcalquiérennes et forcalquiérens.

P.V. d'A.G. 07.07.20

Le 7 juillet dernier s’est tenue l’assemblée générale de Forcalquier en commun en présence de 77 adhérents. Vous en découvrirez ici le procès-verbal qui relate, outre les formalités d’usage, quelques orientations pour l’avenir de notre association.

Tract #1

Qui sommes-nous ?
Les bases de notre action

Tract #2

Qui sommes-nous ?
La liste

Tract #3

Le programme
L'agenda