20 euro bill on white and blue textile

La dette, un indicateur à surveiller

D'une année sur l'autre, les investissements d'une commune varient selon les besoins d'entretien du patrimoine communal ( écoles, voirie, cimetière … ) et les nouveaux projets décidés par la municipalité. Chaque opération a son financement propre, dont une partie en autofinancement de la commune. Pour équilibrer son budget investissement, la collectivité territoriale peut recourir à l'emprunt, et c'est celui­ci qui, ajouté aux précédents emprunts, constitue la dette de la commune.
Dans les années 2000, la ville de Forcalquier était critiquée pour son niveau élevé d'endettement (1 884 € par habitant en 2001), dû notamment aux emprunts contractés par la municipalité Delmar pour la réalisation de l'espace culturel La Bonne Fontaine.
Durant les mandats Castaner, le volume de la dette a d'abord augmenté pour répondre aux besoins en investissements de la ville, puis a considérablement baissé grâce à quatre années sans emprunt (2015 à 2018), ce qui a ramené la dette par habitant à 1 207 € en 2018.
En 2019, l'annuité de remboursement en capital étant de 650 000 €, la municipalité Avril, même avec un emprunt de 450 000 €, a continué à réduire la dette de 200 000€.
En 2020, année des élections municipales et du Covid-19, aucun emprunt n'a été contracté alors que les remboursements ont continué à être honorés, ce qui a porté la dette par habitant à 1 165 €.

Pour 2021, un emprunt de 983 893 € a été inscrit au budget. Mais attendons la fin de l'année pour connaître le montant exact de l'emprunt qui va être nécessaire. Car, entre-temps, des financements complémentaires auront pu être trouvés et de nouvelles subventions accordées.
La dette d'une commune n'est pas un mal redoutable, mais un outil indispensable pour réaliser les investissements, pourvu qu'elle soit saine et reste soutenable. Espérons que la nouvelle équipe municipale restera vigilante à ne pas alourdir le niveau d'endettement de la commune. Il ne s'agit pas de réduire les investissements nécessaires à la ville, mais de gérer au plus près leur financement. La dette par habitant sera un des indicateurs de la gestion de cette mandature.

LM.

Il ne faut pas croire tout ce qu'on nous dit …
Dans le bulletin municipal #02 (avril-mai-juin 2021, p. 2), on peut lire dans l'édita du maire que« le réservoir d'eau [est un] dossier à l'arrêt depuis 2009 ». De son côté, dans le même bulletin p. 10, M. Dalmasso, adjoint à l'eau et à l'assainissement, écrit:« La municipalité a été avertie dès 2009 des dangers liés à l'infrastructure de l'actuel réservoir d'eau. Pendant 10 ans, rien n'a été fait … »
Ces affirmations sont totalement fausses et sans fondement puisque cet important chantier a nécessité des études techniques, des études d'impact, la recherche du terrain adéquat, l'établissement d'un plan de financement, la recherche de subventions, etc. Tout cela prenant du temps avant d'aboutir à une délibération qui a été prise par le précédent conseil municipal le 10 octobre 2019, approuvant le plan de financement pour la création d'un nouveau réservoir. Et c'est parce que cette opération d'envergure pour la commune avait déjà été étudiée sous les mandatures précédentes, que la municipalité actuelle a pu acheter le terrain et choisir un maître d'œuvre en 2021, pour un démarrage des travaux en 2022. Il s'agit d'un sujet majeur et complexe pour notre commune dont plusieurs mandatures se sont préoccupées pour aboutir aujourd'hui, dans la continuité de l'action publique, à la réalisation concrète de ce projet indispensable à notre vie quotidienne. Non, il ne faut pas croire tout ce qu'on nous dit.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Autres articles

Cinéma Le Bourguet : c’est reparti pour cinq ans

Mais où est passé le musée ?

Permanences des élus :

À la mairie
les lundis de 10 h à 12 h :
Les 5 juillet, 2 août, 6 septembre, 4 octobre, 8 novembre, 6 décembre

Permanences de l'asso :

Place du Palais :
Les samedis de 10 h à 12 h

Ressources

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des tracts envoyés aux forcalquiérennes et forcalquiérens.

P.V. d'A.G. 07.07.20

Le 7 juillet dernier s’est tenue l’assemblée générale de Forcalquier en commun en présence de 77 adhérents. Vous en découvrirez ici le procès-verbal qui relate, outre les formalités d’usage, quelques orientations pour l’avenir de notre association.

Tract #1

Qui sommes-nous ?
Les bases de notre action

Tract #2

Qui sommes-nous ?
La liste

Tract #3

Le programme
L'agenda