Des emplois précaires à la commune, pour quoi faire ?

Les emplois PEC (Parcours emploi compétences, contrats aidés par l’État avec accompagnement et temps de formation) concernent des personnes éloignées de l’emploi depuis longtemps.

La municipalité de Forcalquier, lors de son conseil du 30 septembre 2021, a décidé de recruter cinq personnes en contrats PEC (CDD de 9 mois, renouvelables par deux contrats de 6 mois, sans garantie d’embauche à la suite) en insistant, dans un premier temps, sur « le choix de l’insertion plutôt que budgétaire » et la volonté « d’améliorer la qualité du service au public ».

Bien sûr, nous nous réjouissons du retour à l’emploi de personnes en difficulté d’insertion. Mais pour que cela réussisse, il faut s’en donner les moyens et accepter qu’il faudra du temps avant qu’elles retrouvent une aisance dans le monde du travail.

Comment le remplacement d’agents expérimentés et compétents (démissionnaires ou partis en disponibilité) par des débutants, en formation une partie du temps, pourrait-il assurer la même qualité de service ? Quelles garanties avons-nous sur les compétences de ces personnes dont certaines seront directement affectées à des postes de responsabilité, comme cela a été précisé ?

Quant à l’argument budgétaire, brandi néanmoins comme un avantage pour la commune, il s’agit d’une économie sur la masse salariale, car la rémunération de ces emplois est prise en charge par l’État à 80 % du Smic avec exonération des charges patronales.

Doit-on pour autant applaudir à cette initiative ? Pas sûr. Il est facile de fanfaronner sur les économies budgétaires, mais on est loin d’y gagner au change : les agents en poste devront, outre leur travail habituel, encadrer et former ces nouveaux venus dans le monde de la collectivité territoriale. Dans ces conditions, comment en plus améliorer le service au public ? Décidément les éléments de langage peuvent vite être contradictoires.

Ceci dit, gardons en mémoire que quasiment toutes les personnes embauchées sous contrat aidé par la précédente municipalité ont intégré les effectifs municipaux. En sera-t-il de même sous ce mandat-ci ? • I.M.

Autres articles

Cherche projet touristique…

Suppression d’Oxy’Jeunes : nos ados livrés à eux-mêmes ?

Les associations de Forcalquier : plus de transparence pour plus de confiance

Ressources

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des tracts envoyés aux forcalquiérennes et forcalquiérens.

P.V. d'A.G. 07.07.20

Le 7 juillet dernier s’est tenue l’assemblée générale de Forcalquier en commun en présence de 77 adhérents. Vous en découvrirez ici le procès-verbal qui relate, outre les formalités d’usage, quelques orientations pour l’avenir de notre association.

Tract #1

Qui sommes-nous ?
Les bases de notre action

Tract #2

Qui sommes-nous ?
La liste

Tract #3

Le programme
L'agenda