Des caméras dans la rue, une banalité ?

La ville procède à la mise en place de 16 caméras sur la voie publique. Des caméras piétons seront aussi mises à disposition de la police municipale (Forc'.Actus #04, p.7). Des questions se posent aux Forcalquiérens .

La vidéosurveillance est-elle « efficace » ?

Rebaptisée « vidéoprotection » en 2011-la protection, c'est tellement plus sympathique  que la surveillance ! -, la vidéosurveillance sur la voie publique a fait l'objet d'un seul rapport officiel en France, traitant de son efficacité (rapport cité dans Forc'.Actus #04, p. 7). Il a été réalisé en 2009 par les inspections générales de la police, de la gendarmerie et de l'administration, et fut largement controversé pour sa faiblesse méthodologique.

Depuis, aucune étude fiable au plan national n'a  vu le  jour  malgré la demande insistante de la  Cour des comptes en 2011, puis en 2020. L'efficacité en matière de lutte contre la délinquance est présentée comme une affaire entendue, mais elle n'a jamais été démontrée.

Au contraire, divers travaux de chercheurs 1 vont à l'encontre de ce constat : les caméras ne font souvent que déplacer  le  problème  ; l'aide  à la  résolution  d'enquêtes judiciaires ne concerne que moins de 3 % des affaires (selon L. Mucchielli) ; la vidéo ne constitue pas « la reine des preuves », car il ne suffit pas de voir pour juger (selon E. Lemaire).

D'après les chercheurs, la vidéo­surveillance  est  surtout « efficace » pour entretenir fantasmes sécuritaires et promesses électorales rassurantes.

Quel projet  de  société accompagne la vidéosurveillance ?

Rappelons que la vidéosurveillance n'est qu'un des nombreux dispositifs qui attentent à notre vie privée:écoutes, fichage, drones, géolocalisation, reconnaissance faciale, logiciels espions, passe sanitaire, etc. Leur accumulation crée accoutumance et banalisation dans une société où de tels contrôles deviennent la norme, et non plus l'exception.

Forcalquier va débourser 20 000 € pour s'équiper,   mais   c'est   bien 100 000 € que cela coûtera à la société, donc à nous contribuables, car l'État et la région prendront à leur charge 80 000 €. Et on ne sait rien des coûts d'entretien, de fonctionnement et de formation des personnels. • O.Ch.

Autres articles

Cherche projet touristique…

Suppression d’Oxy’Jeunes : nos ados livrés à eux-mêmes ?

Les associations de Forcalquier : plus de transparence pour plus de confiance

Ressources

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des tracts envoyés aux forcalquiérennes et forcalquiérens.

P.V. d'A.G. 07.07.20

Le 7 juillet dernier s’est tenue l’assemblée générale de Forcalquier en commun en présence de 77 adhérents. Vous en découvrirez ici le procès-verbal qui relate, outre les formalités d’usage, quelques orientations pour l’avenir de notre association.

Tract #1

Qui sommes-nous ?
Les bases de notre action

Tract #2

Qui sommes-nous ?
La liste

Tract #3

Le programme
L'agenda